Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 septembre 2010 1 27 /09 /septembre /2010 01:00

C'est un lieu de promenade intérieur qui ouvre
sur la façade des Loges, (on ira voir)
C'est le centre de la vie sociale du château et la pièce de séjour de la Reine.
Elle y reçoit et tient conversation.  

Photo 203

Photo 204 bisLe carrelage, créé par Duban au XIXème siècle,
en terre cuite vernissée sur un modèle du XVème siècle,
a été restauré à la fin du XXème siècle

Photo 200Clavecin italien de 1572 en ciprès peint et buis. réalisé par Giovanno Baffo.
la caisse est d'origine, le reste a été remanié vers 1880 par Leopoldo Franciolini
 Photo 202 détail du plafond 

 

Partager cet article
Repost0
26 septembre 2010 7 26 /09 /septembre /2010 00:01

On monte d'un étage, changement radical de décor.
Nous voici dans les appartements royaux.
On commence par la salle du Roi.
Le roi pouvait y manger, puis recevoir la cour en s'asseyant sous le dais.

Photo-187.jpg

 

Photo 086

Les meubles sont essentiellement du XIXème siècle,
ils reprennent le style des meubles du moyen âge et de la renaissance.
Au premier plan, une table à rallonges à l'italienne,
derrière, contre le mur, un siège sous un dais fleur-de-lysé évoque
la présence du roi dans cette pièce (Non Non, on a pas le droit de s'y asseoir)
Au fond, une armoire à deux corps.
Photo 189Photo 190Panneaux explicatifs du mobilier et des tapisseries de cette salle
Vous retrouverez les meubles de cette salle plus en détail  en cliquant ICI  

Ce qui attire le regard sont surtout les deux cheminées.
On les croyait entièrement reconstruites par Duban, mais il n'a fait
que rehausser les couleurs. Ce sont en fait de rares et précieux témoins
des décors des années 1515-1520.
Photo 087

Photo 135 Elles reprennent les emblèmes de François 1er et de Claude de France
(respectivement la salamandre et l'hermine) et mélangent le répertoire médiéval
avec des dragons, et les motifs italiens, candélabre, puttis (petits angelots) ,
rinceaux et festons (guirlandes de fleurs)

 

 

Partager cet article
Repost0
25 septembre 2010 6 25 /09 /septembre /2010 00:10

Cette salle est consacrée à l'histoire de l'armement et de son évolution
du XVème au XVIIème siècle.
les décors peints créés par Félix Duban et réalisés par le peintre Vivet
entre 1845 et 1847 s'inspirent des livres enluminés de la Renaissance.

Photo 136

Photo 193 Photo 197Photo-196-.jpgLes armes d'hast sont composées d'un manche, généralement en bois
et d'une lame ou d'une pointe métallique.
Elles sont utilisées pour le combat rapproché, on ne les jettes pas comme le javelot.  

 

Photo 194Photo-195.jpg

 Photo 199 Copie de buste de François 1er d'après Vassé. L'original est au musée du Louvre. 
on en à déjà apercu une copie dans la grande salle renaissance du Clos Lucé.

 

Partager cet article
Repost0
24 septembre 2010 5 24 /09 /septembre /2010 00:01

Juste à côté de la salle des maçons
Nous voici dans les anciennes cuisines de François 1er
aujourd'hui transformées en musée lapidaire.
On trouve ici des sculptures originales provenant des différentes
ailes du château, mais aussi des moulages et des études en plâtre
réalisées au XIXème siècle par Duban.

Photo 082Pièces de l'aile Gaston d'Orléans, construite entre 1635 et 1638
par François Mansard

 

Photo 072 Plâtres du XIXème par Duban, représentant des scènes de chasse
(connotation hérotique à peine masquée ....)

Photo-072-.jpgUn des moulages de plus près, pour le plaisir ... 

Photo 179 Deux frontons de l'aile Louis XII, extérieur du château (dessus de la porte d'entrée)
dont les symboles royaux ont été effacés en 1792 par les révolutionnaires
 au premier plan, un blason mi partie Bretagne, mi partie France,
au fond Le monogramme de Louis XII.

Photo 181 Fragments d'architecture de l'aile François 1er, datant de 1515.  côté cour
A droite, fronton sculpté de pignon de lucarne.
A gauche , fragments de décoration.


Photo 183Photo 186 Figures du fronton semi circulaire de la façade sur cour de l'aile Gaston d'Orléans
ces figures sont des trophés d'arme; motifs de décoration fréquents au XVIIème siècle,
inspirés de l'antiquité gréco-romaine. Ils font référence à la coutune qui voulait
que l'on dressât sur un tronc d'arbre les armures des ennemis vaincus.

 

Photo 074 Grand fronton de l'aile Gaston d'Orléans, côté cour.
En haut à droite, Mars, dieu de la Guerre et de la jeunesse
 à gauche, Athéna, déesse guerrière  veille sur les arts, l'artisanat et les sciences
En dessous, inachevé, blason avec l'esquisse de trois fleurs de lys.

 

 

Partager cet article
Repost0
23 septembre 2010 4 23 /09 /septembre /2010 00:01

Nous retournons dans l'aile François 1er
Et on va y rester un sacré bout de temps, c'est l'essentiel de la visite.

Nous voici dans la salle des maçons.
Elle tire son nom de l'utilisation qui en a été faite entre 1880 et 1920.
pendant les restaurations menées par Anatole de Baudot, tant au château
que dans d'autres édifices de la ville.
Elle servait de loge aux maçons et tailleurs de pierres
 qui se sont servi des murs comme d'une gigantesque table à dessins. 
On retrouve leurs épures (dessins préparatoires), à l'échelle 1/2
sur la plupart des parois de la salle.

Photo 075Au mur, une épure pour le fronton de l'aile Gaston d'Orléans. (triangle en haut)
et autre pour une volute de l'Eglise Saint Vincent. 

Et pour ceux qui en veulent plus, un article sur les premières restaurations du château
en cliquant ICI

Vous y trouverez des lettres de Félix Duban et des photos montrant
l'ampleur des travaux réalisés, notemment dans la salle des états 

 

 

Partager cet article
Repost0
22 septembre 2010 3 22 /09 /septembre /2010 00:01

La récrée est finie ..on reprend la visite.
Toujours la partie gothique.
Nous sommes dans les combles, au dessus de la salle des états.
La charpente en chêne est d'origine,
C'est grâce à une analyse dendrochronologique (étude des cernes du bois)
de cette dernière qu'on a pu dater cette partie du château de 1214.

Photo 125

Photo-127.jpg

Partager cet article
Repost0
20 septembre 2010 1 20 /09 /septembre /2010 00:01

Je fais une entorse au sens réel de la visite pour rester dans
la période médiévale.
Après les parties défensives,
nous voici dans la grande salle des comtes de Blois.
Pour rappel, voici ce que ça donne de l'extérieur

Photo 019depuis la cour du château

Photo-007.jpg depuis l'esplanade devant l'entrée

Ses dimensions sont imposantes
environ 30 mètres de long pour 18 mètres de large
C'est la plus grande salle seigneuriale du XIIIème siècle conservée en France

Construite par le compte Thibaut VI avant 1220, elle a gardé ses
dispositions anciennes: deux vaisseaux couverts d'un lambris en bois
séparés par une file de sept colonnes.
Le décor peint, de même que l'escalier, sont l'oeuvre de Félix Duban.
Réalisé vers 1861, il s'inspire de la polychromie en usage au XIIIème siècle.
Utilisée comme salle de justice par les comtes de Blois,
elle accueille à deux reprises, en 1576 et 1588, les députés des trois ordres
(le clergé, la noblesse et le tiers état)
pour les états généraux convoquées par Henri III.
c'est de là qu'elle tient son nom actuel.

Et voici ce que ça donne à l'intérieur ...

 château de Blois-salle des étatsen panoramique 

 Photo 172

Photo 173Les deux "vaisseaux"

Photo 176 L'escalier, par lequel on entre dans la salle
(en arrivant de l'aile François 1er)

Photo 175Détail du plafond

 Cette salle a aussi servie de décors de films..
Ce qui nous permet de nous amuser un peu avec se trône
Photo-169.jpg

Photo-170.jpg C'est permis ... et on aurait tort de se priver de ce petit plaisir ...
Ben oui, moi aussi je n'y suis installé quelques instants ...

 

Partager cet article
Repost0
18 septembre 2010 6 18 /09 /septembre /2010 00:10

Nous allons monter...
Voici au sommet le pavillon de brique qui a servi
d'observatoire astronomique sous Gaston d'Orléans
(ben oui, j'ai pas fait la photo en haut, alors je le montre d'en bas...)

photo_tour_de_foix_chateaux_de_la_loire_blois_412.jpg Image du site : http://www.photo-evasion.com/

L'escalier de bois qui permet d'accéder au sommet
Photo 054

Photo 057

 

Et d'en haut, une vue imprenable sur la ville de Blois et la Loire
(clic dessus pour agrandir) La ville de Blois depuis le sommet de la tour du Foix

 

Au fond la cathédrale Saint Louis Photo 067

 

Et presque au pieds du château, l'église Saint NicolasPhoto 058

 
au sommet de la tour, le haut de la tourelle d'escalierNouveau panorama1
et cette sorte d'hautel dont on ne connais pas l'utilité...
Dessus, mais non visible sur la photo, une ligne y est gravée en diagonale.
Orientée Est-Ouest elle avait peut-être son utilité astronomique.
Mais elle aussi indique précisément la direction du château de Chambord ...
Photo 070 

 

Partager cet article
Repost0
17 septembre 2010 5 17 /09 /septembre /2010 00:10

Nous nous dirigeons maintenant vers la Tour du Foix

Photo 048

 photo 050pano

C'est un vestige de la forteresse rebâtie au XIIIème siècle par les
comtes de Blois. Elle occupe une position stratégique.
Elle défendait à la fois l'angle sud-ouest du château et la porte du Foix,
porte de l'enceinte urbaine située au pied de l'éperon rocheux.
A partir du XVIème siècle, elle perd son rôle militaire et abrite les archives
de la chambre des comptes du comté de Blois jusqu'au XVIIème siècle.
Vers 1640, Gaston d'Orléans y fait aménager un observatoir astronomique
dans le pavillon de briques qui en occupe le sommet. (On va monter voir)
Au XIXème siècle, la caserne installée dans le château y entrepose
les pourdres de la garnison.
La salle du deuxième niveau a conservé une partie des meurtrières d'origine
dont certaines ont été transformées en fenêtres au XVIème siècle.  Photo 051

 Au XVIIème siècle, la tour a été flanquée d’une tourelle d’escalier
garnie de bardeaux de bois. Ce qui facilite depuis l'accès au sommet

la-tour-du-foix-1-copie-1.JPG

La tour du foix 2Intérieur de la salle du rez de chaussée de la tour.

A l'origine, c'était en fait le premier étage.
Le niveau inférieur , aujourd’hui en sous-sol,  formait autrefois le rez-de-chaussée
avant le remblaiement de la terrasse au XVIIe siècle.  
On passait d'un niveau à l'autre au moyen d'échelles ou de cordes
en passant par un trou au centre de la voûte.
Celà permettait de passer au niveau supérieur en y interdisant l'accès
aux assaillants en retirant la corde ou l'échelle.
Aujourd'hui bouché, on voit le contour de cette ouverture
en haut de la photo ci dessus

 

Partager cet article
Repost0
16 septembre 2010 4 16 /09 /septembre /2010 00:10

De l'intérieur de l'aile Gaston d'Orléans
nous ne verrons que la cage d'escalier.

Escalier 2image du site : http://www.chateaux-valdeloire.com/Blois.html


Elle présente une grande nouveauté, deux coupoles superposées, 
emboitées l'une dans l'autre,
et une charpente à comble brisé (ce qui permet de voir la seconde coupole)
qui sera largement  utilisé par la suite
pendant tous les XVIIème et XVIIème siècles, et notamment à Versailles. Double coupole emboîtée de la cage d'escalier

Photo 044 Les deux coupoles superposées

Photo 045détail des caissons (sculptés ou non, de la première coupole)

En détails, une voûte en arc-de-cloître ornée de compartiments sculptés
de trophées à l’antique, de masques maniéristes et de guirlandes de feuillage,
elle-même surmontée d’une coupole sur trompes
abondamment éclairée par les fenêtres percées à l’étage supérieur.
Ce somptueux décor est attribué à l’atelier des sculpteurs
Simon Guillain et Michel Anguier.
 

On l'a déjà dit, l'aile était restée inachevée, Celà se remarque entre autre ici
car sur la première voûte certaint caissons n'on pas été scultés.
Par ailleurs, l'escalier en pierre n'a été construit que lors de la
transformation du château en caserne en 1788.
Avant celà, il n'y avait qu'un escalier de bois.
Si l'occupation militaire a largement déterioré l'intérieur du  château,
ça a aussi permis de le sauver de la destruction.

L'aile est aujourd'hui consacrée à des expositions temporaires et aux congrès...
et j'ai oublié de retourner voir si on pouvait accéder au premier étage
après notre visite guidée ....
(Comme pour  la visite des coulisse de l'histoire d'Amboise, j'ai opté pour
une visite qui permets d'accéder à des parties habituellement fermées au public
et qui ne se visitent qu'en petits groupes (18 personnes 1 fois par jour).
Cette visite dure deux heures, et ne comprends pourtant pas les principales
salles du château, en accès libre par la suite, c'est dire s'il y en a à voir )

Je vous ai cependant déniché sur le net une photo de la salle du premier étage

Salle_aile_gaston_orleans.jpg  photo du site : http://www.chateaudeblois.fr/?Le-chateau-devient-une-caserne

 

 

Partager cet article
Repost0

Accueil

  • : culture et nature
  • : Les récits de mes randonnées et de mes voyages .. et parfois un petit délire personnel .......................................... La plupart des photos et textes sont de moi. Merci de demander avant toute copie. Quand il m'arrive de copier, je cite la source en mettant le lien. Celà nous permets d'en apprendre toujours plus en respectant le travail et la propriété de chacun.
  • Contact

gîte rural

Si vous cherchez un gîte rural en Touraine
voici celui de mes parents
cliquez ICI pour accéder à la page
du site des gîtes de France

Ou cliquez sur la photo pour plus de détails

Et si vous réservez grâce à ce blog,
dites que vous venez de ma part

Recherche

maison à vendre

 MONTLOUIS 1 

cliquez sur l'image pour l'annonce et les détails

musique

 visites depuis la création de ce blog

Catégories

aux 4 coins du monde