Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 octobre 2010 4 07 /10 /octobre /2010 00:01

La visite insolite nous permet de monter encore un étage.
Nous voici dans les combles de l'aile François 1er.
Et nous voici face à un escalier en colimaçon en bois,
esposé là en attendant de trouver, peut-être un jour, une utilité.

Nouveau-panorama1-copie-2.jpg
Mais ce que l'on remarque surtout,
c'est un inextricable enchevêtrement de poutres et de solives.
Photo-117.jpg

 Je vous explique. 

 Au cours de la visite des appartements,
on passe de la partie intérieure à la partie extérieure.
La partie intérieure s'adossait au mur de l'enceinte féodale
et n'offrait aucune vue sur le dehors.
François l en souffre et décide de plaquer contre le rempart, à l'extérieur,
une construction percée d'ouvertures. (la façade des loges)
Un plan du second étage vous explique la chose.
Je vous ai mis en marron le mur de l'enceinte féodale.
blois 2eme etage

 (Le textes et le plan ci dessus sont issus du site
 http://www.37-online.net/chateaux/blois.php
Et ont été remanié par mes soins pour les explications.)

 

 Mais ce faisant, il doit, bien sûr ajouter un second toit.
Hors, les eaux pluviales, se retrouvent piégées entre les deux toits,
et provoquent des infiltrations d'eau.
Les deux charpentes sont donc remaniées pour n'en faire plus qu'une
plus haute, qui les couvrent toutes deux.
Et voici mon petit croquis pour que ce soit plus clair...
( Non ce n'est pas à l'échelle... )  

coupe aile francois 1er

Et je vous l'explique sur pièce.

Photo 118
 Voilà pour le petit cour d'architecture et de charpente.
j'espère avoir été assez clair.
On quitte ensuite les charpentes, mais on reste dans les combles..
Mais où donc mène se couloir?
La réponse demain. ...

 

Partager cet article
Repost0
6 octobre 2010 3 06 /10 /octobre /2010 00:01

Cette salle réunit de riches meubles réalisés au XIXème siècle
dans le style Renaissance.
Le soin apporté à la sculpture et au décor peut rappeler
le luxe du mobilier princier du XVIème siècle.

Photo-227.jpg

Photo-229.jpgVues de la salle. On notera la seconde cheminée (photo du bas)
sur laquelle on retrouve la salamandre, emblême de François 1er.

 

Photo-225.jpgRafraîchissoir en bois de châtaignier,
de Taylor-et-fils, présenté à l'exposition universelle de 1862

 Photo-226.jpgArmoire à deux corps en noyer, ivoire, émail, et pierres dures
datant de 1862, réalisée par John Deeble Crace 

 

Partager cet article
Repost0
5 octobre 2010 2 05 /10 /octobre /2010 00:01

Dans cette salle, sont réunies des faïences produites à Blois au XIXème siècle.
Elles témoignent de l'influence des restaurations du château
et du style Renaissance sur les arts décoratifs.

Photo 222

Photo 223

Photo-223-.jpg

 

 

Partager cet article
Repost0
4 octobre 2010 1 04 /10 /octobre /2010 00:01

C'est dans cette pièce qu'à eu lieu
L'assassinat du Duc de Guise
le 23 décembre 1588, sur ordre d'Henri III .
Le Duc de Guise est surtout connu par avoir dirigé
le massacre de la saint Barthélémy.
Cet événement précipitera la déchéance du Roi,
qui sera finalement assassiné le 1er août 1589, à Saint Cloud
Par Jacques Clément.
(Ben oui, à l'époque, on assassinait à tour de bras ....)

Photo 233

Photo 234 

Photo-112.jpg

 Tableau représentant l'assassinat du Duc de Guise
"Mon dieu, il paraît plus grand mort que vivant"
se serait exclamé Henri III en contemplant son cadavre

 

 

Partager cet article
Repost0
3 octobre 2010 7 03 /10 /octobre /2010 00:01

On revient dans le château et on monte d'un étage
par ce petit escalier en colimaçon.

Photo 220Cet escalier est encore dans la tradition médiévale.
Il occupe l'épaisseur du mur de la forteresse du XIIIème siècle,
sur lequel s'est greffée la façade des loges, ce qui double
la superficie de l'appartement du Roi.
A la fin du XVIème siècle, le second étage sert d'appartement à Henri III
tandis que le permier étage est affecté à sa mère, Catherine de Médicis.

En haut de l'escalier, on arrive dans le cabinet neuf.
Photo 216C'était sans doute l'un des cabinets de travail d'Henri III.
C'est la seul pièce à ne pas recevoir de décor mural polychrome au XIXème siècle.
Les propositions faites en 1844 par Duban étaient, pour cette pièce,
composées de tapisseries illustrant l'histoire du héros troyen Pâris.

 

Photo 221

 Le plafond, à quant à lui été reconstitué d'après un fragment représentant une sirène
Photo-221-.jpg agrandissement d'un des caissons de la photo précédente,
pour mieux vous montrer les détails.

Partager cet article
Repost0
2 octobre 2010 6 02 /10 /octobre /2010 00:01

Nous nous faufilons entre deux ailes du château

Photo 294Nous passons précisément sous les arcades du premier niveau

Photo 106En face, le pan de mur droit est appartient à l'aile Gaston d'Orléans.
on voit bien ici que cette partie est inachevée.
Si sa construction avait continuée, l'aile François 1er aurait été
entièrement détruite ...( ça aurait été dommage)

Photo 107De l'autre côté, la tour de l'aile François 1er et le début
de la façade des loges. 

 

Photo 104-Les arcades, à la base de la tour
C'est sous ces dernières qu'aurait été assassiné, le 24décembre 1588.
 Louis II de Lorraine (dit "le cardinale de Lorraine")
frère du Duc de Guise, lui même assassiné la veille (On y reviendra).
Tous deux furent assassinés sur ordre d'henri III.
A noter, à l'époque, l'aile Louis d'Orléans n'existant pas encore
l'aile Francois 1er était plus longue. Et donc, cette partie se trouvait
à l'intérieur, et non pas en extérieur comme aujourd'hui.

 

 

Partager cet article
Repost0
1 octobre 2010 5 01 /10 /octobre /2010 00:01

On repasse rapidement dans la galerie de la reine
pour accéder, aux balcons de la façade des loges.
(Toujours l'aile François 1er, mais de l'autre côté)
Pour vous situer un peu, nous sommes, dans la partie encardrée en bleu.
Cette photo montre une partie de la façade des loges,
et presque accolée à droite, le côté de l'aile Gaston d'Orléans.

Photo 278Elle se caractérise par une suite de niches non-communicantes.
Ces loges, sont inspirées par les façades de Bramante.

 Cette façade donnait autrefois sur les jardins créés par Louis XII.
Les jardins ont été en grande partie détruits.

Photo 099Nous voici donc dans l'une des loges.
Vue sur la ville et la partie encore existante des jardins.
(amussez vous à retrouver les points d'où j'ai pris les deux photos ci dessus)

Photo 101

Ces loges sont richement décorées. on y retrouve la coquille saint jacque
et des motifs floraux fréquents à la renaissance.
Notez aussi la présence de l'ange, à gauche, et du satyre ou diablotin, à droite. 

Photo 101-Au plafond, le symbole de Louise de Savoie
mais aussi de sa belle fille  Claude de France, épouse de François 1er.
Peu aimée du roi, qui lui imposait la continuelle présence de sa favorite
Françoise de Foix, Claude de France a repris l'emblême de sa belle mère.
le cygne transpercé d'une flèche.
Le cygne symbolisant la solidude, et la flèche l'amour.
Louise de Savoie l'avait choisi car elle avait été très affectée
par la mort de son époux Charles d'Orléans. Leur monogramme est le
 L et le C entrelacés de part et d'autre du cygne.
Claude de France, mal aimée de toutes et tous, l'a sans doute repris
pour montrer la solitude qu'elle ressentait et le manque d'amour dont elle souffrait.
(quelle famille!!!!!)

Photo 102Sur les murs, les monogrammes respectifs de 
François 1er et Claude de France 

Photo 103deux angelots décorent l'intérieurs de l'une des échauguettes.

 

Partager cet article
Repost0
30 septembre 2010 4 30 /09 /septembre /2010 00:12

Le cabinet de Marie de Médicis ou "studiolo"
Il est décoré de 237 panneaux sculptés de candélabres à l'italienne
qui datent des années 1520 et dissimulent quatre placards à mécanisme secret,
 C'est de là qu'il tire aussi le nom de "chambre des secrets"
Les panneaux de bois sont d'origine mais la cheminée et  le plafond
ont été recréés par Félix Duban. .
Les placards, invisibles lorsque les panneaux sont fermés,
 n'étaient pas destinés à dissimuler des poisons
comme certains auteurs romantiques le prétendent,
mais servaient à exposer des œuvres d'art et des livres précieux.
Le plafond est orné de fleurs de lys et, en son centre, d'un ouvrage carré
où figurent le H et les deux C entrelacés de Henri II et Catherine de Médicis.  

 Photo-096.jpgpanneau explicatif dans le cabinet (clic dessus pour agrandir) 

 

Photo 095Quelques uns des 237 panneaux.
Les candélabres qui les décorent sont sensés être tous différents,
mais d'après notre guide, en cherchant bien (ce qui doit prendre quelques heures)
on trouve deux ou trois paires de chandeliers identiques.

 

Photo 094La cheminée, avec le monogramme d'Henri II 

 

Photo 210L'un des quatre placard secrets.
On devine en bas, une partie découpée de la plinthe,
elle cache le mécanisme qui sert à ouvrir le placard
Les objets présentés datent de la Renaissance.

 

Photo 210- La plinthe découpée, on voit deux petites charnières à la base.
En faisant basculer cette partie, on accède au mécanisme d'ouverture
du placard secret. 

 

Photo 093-copie-1Caisson central du plafond  avec le H et les deux C entrelacés
d'Henri II et Catherine de Médicis.

 

Partager cet article
Repost0
29 septembre 2010 3 29 /09 /septembre /2010 00:01

Situé juste à côté de la chambre
l'oratoire ne servait pas à la messe, célébrée tous les jours
dans la chapelle du château.
Il permettait au roi ou à la reine de se recueillir en toute tranquilité.
Cette pièce lambrissée si'inspire de celui le la bibliothèque du
Connétable de Montmorency au chateau d'Ecouen vers 1550. 
Photo 208-

Château de Blois-oratoire(désolé pour les taches blaches, ce sont des poussières qui on pris le flash...)

Photo 208Les vitraux datent du XIXème siècle

 

Partager cet article
Repost0
28 septembre 2010 2 28 /09 /septembre /2010 00:01

Ancienne galerie de l'appartement de François 1er
Cette pièce est devenue la chambre royale de
Catherine de Médicis qui y mourut le 15 janvier 1589.

Photo 205

Photo-214.jpg
Le décor a été entièrement créé par Duban d'après des motifs de tissus
de la renaissance. On retrouve, omniprésent dans cette pièce
le monogramme de Henri II et catherine de Médicis,
Un H et deux C entrelacés.  

Photo-093.jpgMonogramme Henri II et Catherine de Médicis
(dans le cabinet de la reine)

 

Partager cet article
Repost0

Accueil

  • : culture et nature
  • : Les récits de mes randonnées et de mes voyages .. et parfois un petit délire personnel .......................................... La plupart des photos et textes sont de moi. Merci de demander avant toute copie. Quand il m'arrive de copier, je cite la source en mettant le lien. Celà nous permets d'en apprendre toujours plus en respectant le travail et la propriété de chacun.
  • Contact

gîte rural

Si vous cherchez un gîte rural en Touraine
voici celui de mes parents
cliquez ICI pour accéder à la page
du site des gîtes de France

Ou cliquez sur la photo pour plus de détails

Et si vous réservez grâce à ce blog,
dites que vous venez de ma part

Recherche

maison à vendre

 MONTLOUIS 1 

cliquez sur l'image pour l'annonce et les détails

musique

 visites depuis la création de ce blog

Catégories

aux 4 coins du monde